Créer l'environnement adéquat au développement de l'enfant

L’enfant a l’envie d’expérimenter différentes sensations, de développer ses compétences en toute sécurité et d’éveiller sa curiosité. Pour cela, nous pouvons l’aider en l’entourant d’un environnement où il se sente bien, où on le respecte et où son autonomie est encouragée.

linea3

Accompagner l'enfant dans ses activités

Dès ces premiers jours, on peut tout à fait communiquer avec le bébé et l’encourager a être autonome. Les adultes sont alors simplement les collaborateurs du développement de l’enfant… et faisons-le dans la joie et la bonne humeur! L’enfant apprendra d’autant plus s’il est dans un environnement enthousiaste et calme.

La courtoisie

Etre aimable et courtois peut se transmettre dès les premiers jours. Parler au bébé avec respect tout en souriant, d’une manière douce et tranquille, fera qu’il appréciera ces échanges et aura envie de les reproduire avec d’autres personnes.

Il n’est pas vraiment productif de forcer un enfant à être courtois, il vaut mieux lui montrer l’exemple. Par la suite il reproduira ce qu’il verra appliquer dans sa vie quotidienne.

La libre motricité

L’idée de base est de laisser l’enfant découvrir le monde dans lequel il vit tout en lui faisant confiance (voir Emmi Pikler).

L’adulte doit cependant être le garant de la sécurité de l’enfant et lui montrer son soutient affectif. Il devra également créer l’environnement adéquat au développement de tout son potentiel.

motricidad_ambiente

Jouer

Nous utiliserons le terme “jouer” pour simplifier, même si certains pédagogues considèrent que l’enfant dans sa soif d’apprendre, ne joue pas mais travaille. En effet, l’objectif principal de l’enfant n’est pas de jouer mais d’apprendre de nouvelles choses sans cesse. Ainsi il appreciera les jeux intelligents qui ont du sens et une résonance dans sa vie quotidienne.

Il est important de proposer à l’enfant la juste dose de stimulation afin de nourrir sa curiosité sans le sur-stimuler. Il faut aussi respecter son étape de développement et ne pas l’interrompre lorsqu’il est concentré dans une activité.

Aussi nous pourrons laisser un enfant interagir avec un matériel sans qu’il l’utilise “à bon escient” tant que ce dernier y prend plaisir. En revanche, si un enfant est frustré de ne pas pouvoir utiliser le jouet correctement (il lance le jouet par exemple), il faudra lui présenter une autre activité plus en adéquation avec son stade de développement.

linea3

A la maison

Un environnement agréable et bien organisé aidera l’enfant à se sentir indépendant et lui permettra de mieux se concentrer.

La chambre

L’enfant apprécie une chambre avec des couleurs neutres et claires, sans trop d’objets. Dès les premiers moments, les enfants ont un goût inné pour les jolies choses, ils aiment l’Art. On peut accrocher quelques jolis cadres, tels que des peintures.

Le choix des objets qui vont entourer l’enfant est important, car ce dernier va tout absorber de son environnement. Ces objets doivent capter l’attention, être attractifs, de qualité et adaptés à la taille et aux capacités de l’enfant.

On peut imaginer de créer les espaces suivants (à adapter en fonction de l’espace disponible):

- L'espace pour dormir

Souvent, utiliser l’empathie nous aidera à prendre les bonnes décisions pour l’enfant. En l’occurrence, nous adultes, aimons dormir dans un grand lit ouvert (sans barreaux).

Et bien nos enfants l’apprécieront aussi beaucoup.

Par sécurité, il est recommandable de poser le matelas à même le sol avec un tapis et des coussins autour. Différents types de lits Montessori sont à la vente, mais le plus simple et le moins cher reste de mettre le matelas sur le sol.

Le lieu où mettre le matelas est aussi indiqué par notre bon sens. Un coin de la chambre où l’enfant peut trouver la sécurité des murs sera le bienvenu. Il pourra ainsi avoir une vue globale de sa chambre et observer son mobile, ses cadres, ses livres…

chambre_ambiente

- L'espace pour les activités

L’envie d’entreprendre, de se concentrer, de chercher plus d’autonomie est la raison de la motivation de l’enfant et est au cœur de sa construction.

Pour l’aider dans cela on peut créer un espace dédié à l’exploration et adapté à son stade de développement. Dans un autre coin de la chambre, on peut mettre un matelas avec les mêmes caractéristiques de sécurité que l’espace pour dormir. Accrocher un miroir dans cet espace donnera à l’enfant la motivation pour bouger et se déplacer et ainsi développer sa tonicité. On peut aussi accrocher un mobile et apposer sur un côté du matelas une étagère basse avec son matériel en faisant attention de ne pas la saturer d’objets.

Le salon

Afin que l’enfant puisse s’intégrer à l’espace familial sans l’envahir, on peut aussi lui installer un espace d’activité dans le salon.

On peut aussi lui dédier un espace pour ses livres dans la bibliothèque familiale.

La salle de bain

Adapter la salle de bain à sa taille et à ses besoins va aider l’enfant à être plus autonome et fier de pouvoir faire seul.

Pour cela on peut mettre une petite corbeille de linge sale où l’enfant pourra mettre son linge, une poubelle pour mettre la couche sale, un miroir à sa hauteur (il est en effet plus facile de se laver les dents en se regardant dans un miroir), un gant et une serviette de toilette afin de se nettoyer le visage.

linea3

Aide à la vie

S'habiller

S’habiller devient une activité intense grâce à laquelle l’enfant fait un apprentissage profond et intime: il apprend à habiter pleinement son Soi.

Laissez-vous guider par les progrès de l’enfant, ainsi s’habiller sera un moment agréable et non une tâche à accomplir. Evitez d’avoir des mouvements brusques, mais faites glisser les vêtements le long des membres de l’enfant. Des vêtements faciles à mettre et en matière naturelle l’aideront aussi à se sentir plus confortable.

Habillons les bébés avec douceur et gentillesse. On peut leur parler en les habillant, leur décrire ce que nous faisons et les inviter à participer. Suivre toujours le même ordre de réalisation de l’habillage, en procédant par étapes distinctes

avec des gestes lents, aidera le bébé à assimiler ce que vous faites. Ainsi, bientôt il pourra coopérer et participer.

Pour les enfants qui marchent, il est plus gratifiant de les habiller debout. Vous pouvez prendre un tabouret afin d’être à leur hauteur tout en étant confortable. Invitez l’enfant à participer en lui proposant de mettre ses habits sales dans le panier à linge et sa couche sale dans la poubelle, ceci sans l’obliger.

vestirse_ambiente

Manger

Afin de favoriser l’autonomie, voici quelques idées:

– Proposez la vaisselle quotidienne pour que l’enfant s’habitue à en prendre soin (avec une vaisselle sans valeur…).

– Utilisez un set de table où est imprimé les emplacements de chaque élément pour lui apprendre à placer assiette, couverts, verre et serviette de table/bavoir.

– Une vaisselle transparente (verre, bol) l’aidera à prendre conscience de la couleur de ses boissons, des soupes…

– Proposez un bavoir que l’enfant puisse retirer seul, cela lui donnera la sensation qu’il a du contrôle sur les choses de sa vie.

Dormir

Ce qui peut aider un enfant à se coucher est d’établir une routine.

Voici quelques suggestions:

– Annoncer avec anticipation le moment du coucher pour que l’enfant puisse se préparer à l’événement.

– Aller dans la salle de bain pour se laver les dents, est un premier pas vers un endroit calme et vers la chambre.

– Lire une histoire. A partir de 9 mois l’enfant peut choisir entre deux histoires.

– Eteindre la lumière, chanter une berceuse, remercier pour la journée passée… aideront l’enfant à trouver l’apaisement.

– Dire au revoir avec un bisou et se retirer sans se retourner.

Ces étapes s’adaptent en fonction des coutumes de chaque famille, le plus important étant juste que l’enfant ait une routine bien établie pour aller se coucher en paix.